Dernier article avant dimanche soir : édito du 12 mars 2010

Publié le par Silvère Say

Cher lecteur,

La Loi française ordonne que les sites politiques, comme les autres médias, se taisent à partir de samedi 00h00, sur le sujet des élections régionales afin de laisser la possibilité à chacun de se faire son opinion par soi-même.
Dans un peu plus d'une heure, ce blog se taira donc, au moins jusqu'au soir du premier tour.

Néanmoins, je voudrais profiter de ces dernières lignes pour faire passer quelques messages :

1/ l'abstention est l'ennemi de la démocratie. Au-dela des querelles partisanes, le vote est un droit chèrement acquis dans le sang. On peut ne pas apprécier les partis traditionnels. Mais, dans chaque région, il y a de nombreuses listes avec des convictions différentes. Chacun pourra trouver chaussure à son pied ou, à défaut, mettre un bulletin blanc dans l'urne.

2/ Cette campagne, courte mais très intense, m'aura permis de partager des moments humains, avec mes compatriotes à qui j'ai distribué des tracts dans les rues, mais aussi avec les autres militants du mouvement démocrate, dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

3/ Je trouve personnellement inadmissible que les grands partis aient été aussi peu présents sur le terrain. Deux réponses à cela : soit ils n'ont plus de militants, soit leur base électorale leur suffit. Dans ce dernier cas, cela voudrait dire que la démocratie leur importe peu.

4/ Nous allons avoir à mener un énorme travail de reconstruction du lien entre la population et le politique. Les français sont au bord de la crise de nerf et de la dépression nerveuse. Ils ne croient plus en notre action d'hommes et de femmes politiques, en partie à cause des discours sarkozystes volontaristes, non suivis d'effets.

5/ Il faudrait un immense cours d'instruction civique pour expliquer à nos concitoyens à quoi servent les différentes institutions.

6/ Nous avons été le seul parti à réellement faire campagne sur des problématiques régionales et non pas pour faire barrage à Sarkozy ou bien pour le soutenir.

7/ Bien qu'ayant le cuir endurci, je constate toujours au quotidien combien l'odeur du pouvoir peut rendre les gens abjects. C'est le seul qualificatif qui me vienne à l'esprit pour qualifier les tombereaux d'injures échangés entre les deux grands blocs, sur fond de casier judiciaire.

8/ J'espère que le tabouret d'Azouz sera vendu très cher pour que le service communication de la région Rhône-Alpes soit correctement doté budgétairement. :)

9/ Roanne est vraiment une grande ville à sillonner à pied.

10/ Votez démocrate! Le programme est ici.

Publié dans L'édito

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article