Choc et dégoût

Publié le par Silvère Say

Pendant qu'à quelques centaines de kilomètres de chez nous, des hommes et des femmes se battent pour leur liberté, un sondage vient de donner Marine Le Pen, candidate du Front National, en tête au premier tour.

 

Comment ne pas ressentir le choc que représente l'arrivée en tête de l'extrême-droite dans les intentions de vote, devant les partis républicains? Face à cela, tous les militants et les cadres de partis politiques devraient se résonner et se questionner. Sommes-nous à la hauteur?

La réponse est malheureusement négative, quand on voit les réactions des différents responsables politiques. L'UMP sous-estime la situation volontairement et joue avec le feu en pariant sur un nouveau 21 avril. Pendant ce temps, le PS pousse des cris d'orfraie en accusant à corps et à cris l'UMP, mais sans se remettre en cause pour autant.

J'en passe et pas des meilleurs...

 

Pourtant, nous, "responsables" politiques, devrions écouter nos compatriotes. La déconnexion entre le peuple et ses "élites" est totale. Nous devons remettre en cause nos pratiques et nos propositions. Il n'est plus temps de proposer des réformetttes.Il faut arrêter les compromis et les compromissions qui ont égaré nos concitoyens et font que plus personne n'est capable de savoir la doctrine des différents partis.

 

Nous devons proposer une révolution, fondée sur une nouvelle république. Pour nous, démocrates, notre projet doit être basé sur l'humanisme. A chacun alors de se prononcer, non en faveur d'un camp, mais en faveur de positions de fond. La politique s'est trouvée résumée à des querelles d'ego depuis plusieurs années. Il est temps de redonner du sens et de redonner du rêve à nos concitoyens.

Ecoutons-les!

Publié dans Actualité politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article