Bilan de mon mandat au BN JDem

Publié le par Silvère Say

Le mandat de l'équipe des Jeunes Démocrates à laquelle j'appartenais, s'achève ce week-end. C'est donc pour moi l'heure du bilan.

 

Lors de la campagne en 2010, je fus, sur une idée des JDem Loire, l'initiateur des hébergements "Jeunes" lors des UR. Ce dispositif fut reconduit systématiquement depuis par l'équipe nationale JDem et il connaît un vrai succès pour démocratiser l'accès à cet évènement annuel pour notre mouvement.

Mes difficultés avec la présidence départementale du mouvement démocrate de la Loire ont par la suite retardé mon intégration au Bureau National où j'avais été élu comme suppléant. C'est également pour ces raisons que j'ai dû renoncer à ma candidature comme coordinateur régional Rhône-Alpes des JDem à la veille de la présidentielle. Je n'ai donc intégré officiellement l'équipe nationale qu'au début 2012.

Auparavant j'avais eu l'occasion de rédiger une note sur les sénatoriales à l'attention de notre président national, François-Xavier Pénicaud.

Dans le cadre du Bureau National, j'ai aidé notre secrétaire national, Anthony Jouvenel, dans l'accompagnement des équipes locales du Mouvement lors des meetings de la campagne de F. bayrou. Je me souviendrai toute ma vie avec émotion de celui de Grenoble suite à la tuerie de Toulouse et à son ambiance de reccueillement si particulière. De même, je retiens le plaisir d'avoir pu aller sur scène lors du meeting du Zénith de Paris, pour chanter la Marseillaise aux côtés de notre candidat.

Parallèlement, j'ai été chargé de rédiger un livret sur la décentralisation en collaboration avec une équipe de jeunes démocrates, tous spécialistes dans ce domaine. Le résultat, malheureusement non rendu public, fut un document d'une vingtaine de pages, particulièrement dense.

Enfin, j'ai participé à la réflexion sur un livre blanc consacré à l'autonomie des jeunes et à un dispositif de crédit disponible tant pour la formation continue que pour l'enseignement supérieur. Je ne désespère pas un jour de voir ressortir ce dispositif qui rendrait le jeune responsable et réellement acteur de son parcours de formation, tout en mettant à plat les recettes des différents systèmes de formation.

 

Je souhaite que la nouvelle équipe élue arrive à surmonter les difficultés de notre mouvement et à construire dans la durée sur les valeurs de notre mouvement, sans se soucier des alliances politiciennes qui prennent beaucoup de temps et donnent peu de résultats. Vouloir s'unir à tout prix conduit inéluctablement à l'asservissement. Il vaut mieux être fort et solide et s'allier de façon objective, rationnelle et temporaire, que de vouloir recréer une famille unie qui n'existe que sur le papier.

Je leur souhaite également de savoir mieux communiquer dans les médias nationaux que nous ne l'avons fait au long de notre mandat.

Enfin, je souhaite que les dispositifs de formation des militants soient plus généralisés et que les livrets d'accueil et autres vidéos de formation sur lesquels avaient travaillé Victoria et ses amis, puissent être largement diffusés.

Publié dans silveresay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article